Virtualisation du stockage

La virtualisation du stockage est un concept informatique et un ensemble de techniques qui utilisent les notions de virtualisation pour fournir des fonctionnalités avancées dans le domaine du stockage informatique. La virtualisation du stockage permet en particulier de fédérer les volumes en une ressource unique.

Le principe de base de la virtualisation du stockage est de gérer une interface qui permet de dissocier la gestion physique des disques (et des baies de stockage) vis-à-vis des serveurs qui l'utilisent.

Les systèmes de stockage fournissent soit des données en mode bloc, soit en mode fichier. Les données en mode bloc sont accédées à travers des protocoles tels que Fibre Channel, iSCSI, SAS, FICON ou autres. L'accès en mode fichier se fait à travers NFS ou CIFS. Dans le cas d'un système de stockage, la virtualisation peut se faire de deux façons:

  • Virtualisation en mode bloc, en introduisant un niveau d'abstraction entre le serveur et le système de stockage, ce qui donne plus de flexibilité pour les administrateurs
  • Virtualisation en mode fichiers, en accédant au NAS en masquant les dépendances vis-à-vis de l'emplacement où les données sont physiquement stockées.

ownCloud est un logiciel libre offrant une plateforme de services de stockage et partage de fichiers et d'applications diverses en ligne.
Il est présenté comme une alternative à Dropbox, lequel est basé sur un cloud public.
Dans ownCloud, le stockage des données se fait au sein de l'infrastructure de l'entreprise et les accès sont soumis à la politique de sécurité informatique de celle-ci. OwnCloud peut être installé sur n'importe quel serveur supportant une version récente de PHP (au moins 5.4 pour OwnCloud ) et supportant SQLite (base de données par défaut), MariaDB, MySQL ou PostgreSQL, à l'exception notable des serveurs sous Mac OS X .
Le projet ownCloud a été lancé en janvier 2010 par Frank Karlitschek (en), un développeur du projet KDE, afin de rendre aux utilisateurs le contrôle de leurs données dans le cloud5. OwnCloud fait partie de la communauté KDE6.

EMC Corporation est une entreprise américaine de logiciels et de systèmes de stockage. Déployez une architecture de virtualisation de nouvelle génération pour garantir l'accès simultané aux informations à l'intérieur du datacenter mais également entre tous les datacenters. Déplacez des applications, des machines virtuelles et des données à l'intérieur du datacenter, mais également entre les datacenters sans impact sur les utilisateurs.
Déplacez des applications, des machines virtuelles et des données à l'intérieur du datacenter, mais également entre les datacenters sans impact sur les utilisateurs.
Étendez les clusters VMware, Oracle RAC et autres clusters courants sur de grandes distances pour obtenir des niveaux de disponibilité inégalés.
Migrations de données sans interruption permettant une actualisation des technologies plus rapide et sans risque et facilitant l'équilibrage de la charge.

À propos du stockage
Le stockage dans un environnement non virtualisé
  • Dans un environnement non virtualisé, les serveurs se connectent directement aux périphériques de stockage, situés à l’intérieur du châssis de chaque serveur ou dans une baie de disques externes. Le principal inconvénient réside dans le fait qu’un serveur donné doit être seul propriétaire du périphérique physique, ce qui revient à associer un disque entier à un seul serveur. Pour pouvoir partager les ressources au sein d’un tel environnement, il est nécessaire de créer des systèmes de fichiers complexes ou d’abandonner le modèle de stockage par blocs au profit d’un NAS (Network Attached Storage, stockage relié au réseau) fonctionnant au niveau des fichiers.

Banques de données et machines virtuelles
  • Une machine virtuelle est stockée sous la forme d’un jeu de fichiers dans son propre répertoire situé dans une banque de données, c’est-à-dire un conteneur logique, comparable à un système de fichiers, qui masque les caractéristiques propres à chaque périphérique de stockage et fournit un modèle uniforme pour stocker les fichiers des machines virtuelles. Il est également possible d’y stocker des images ISO, des modèles de machines virtuelles et des images de disquettes. Selon le type de stockage utilisé, les banques de données pourront être sauvegardées au format VMFS (Virtual Machine File System) ou au format NFS (Network File System). Vous pouvez déployer une banque de données VMFS sur un périphérique de stockage en réseau ou local basé sur SCSI, tandis qu’une banque de données NFS devra être déployée sur un périphérique NAS.

VMware VMFS (Virtual Machine File System)
  • VMFS permet à plusieurs serveurs VMware vSphere d’accéder à un système de stockage de machines virtuelles partagé, simultanément. Ce système permet également d’exécuter des services d’architecture distribuée basés sur la virtualisation dans un cluster de serveurs vSphere. VMFS constitue un socle permettant d’étendre la virtualisation au-delà des limites d’un système unique.vSphere est compatible avec tous les systèmes de connexion au stockage par blocs courants, notamment DAS (Direct Attached Storage), Fibre Channel, FCoE (Fibre Channel over Ethernet) et iSCSI. vSphere prend également en charge le placement de banques de données sur le stockage NAS auquel il accède via un réseau IP.

Vue du stockage depuis l’OS invité

vSphere simplifie considérablement l’accès au stockage depuis le système d’exploitation client. Le matériel virtuel présenté à un système d’exploitation client vSphere comprend une série de contrôleurs SCSI et IDE courants, de sorteque cet OS invité voit un disque physique unique attaché via un contrôleur standard. La présentation d’une vue virtualisée du stockage à l’OS client présente un certain nombre d’avantages tels que gestion simplifiée du stockage, prise en charge et accès étendus, et gain d’efficacité.

Satisfaire notre clientèle
  • CASANET
  • BNP PARIBAS
  • أخبار اليوم
  • المساء
  • ALPHA55
  • SMDC ZIZ

Devis en ligne

Demandez
Votre devis en ligne:
Demandez